Grognards

Publié le 2 Septembre 2009

des Grognards au ciné, vous en avez déjà vu?

non, non, pas ceux DANS le film, mais des qui viennent VOIR le film...

hé bin, moi oui!

tout un régiment en grand uniforme est venu hier soir assister à la séance de "demain dès l'aube".

Il faut dire que certains d'entre eux se sont reconnus sur le grand écran, puisqu'ils ont fait de la figuration dans ce film.

un extrait du Nord Littoral pour commencer

Le 4e d'infanterie investit l'Alhambra

L'ordre de mission est tombé. Ce soir, vers 19h45, l'Association Napoléonienne du Boulonnais (ANB) et son quatrième régiment d'infanterie légère marcheront sur Calais.

 Direction l'Alhambra pour la projection de "Demain dès l'aube", le dernier film de Denis Dercourt dans lequel a participé une quarantaine de ses membres.

L'ANB n'est pas inconnue dans le monde des reconstitutions historiques napoléoniennes. Existant depuis 21 ans maintenant, elle avait déjà été immortalisée pour la télévision plusieurs fois. « On a déjà tourné pour France 3, pour M6 ou Envoyé Spécial » indique Michel Lamesch, le président de l'ANB. Le passage de la petite lucarne au grand écran est donc plus qu'une reconnaissance, c'est une consécration.

« C'était à voir et à vivre »
« On a été contacté en 2007 précise Michel Lamesch. La production est venue nous voir sur Boulogne. Puis ils sont revenus faire un casting en mai 2008 pour le film et le tournage a débuté à l'été au bois de Rambouillet. » Au total, quarante-sept soldats de l'ANB ont eu le privilège de jouer dans "Demain dès l'aube".
Une expérience inoubliable pour eux. « C'était à voir et vivre déclare Louis Manchuel, artilleur dans le film.
D'habitude, quand on fait un bivouac ça ne dure que deux jours. On part le vendredi soir et on est de retour le dimanche. Là on a tourné pendant cinq jours avec d'autres passionnés comme nous, c'était exceptionnel
. » Car l'ANB n'était pas seule. « Il y avait avec eux une quinzaine de cavaliers de Paris et un régiment de ligne qui venait de Dijon  », précise André Lamesch.
En tout cas les quarante-sept soldats du quatrième régiment d'infanterie légère ont particulièrement apprécié l'envers du décor. « L'accueil de l'équipe du film a vraiment été excellent » confirme Guy Gré qui joue le commissaire de guerre du régiment. Et Vincent Pérez, la vedette du film, n'était pas en reste. « Il n'a pas la grosse tête, même s'il est une star. De même pour Jérémie Renier qui était tout aussi sympa  ». Pour preuve, Vincent Pérez n'a pas hésité à poser avec chacun membres de l'ANB.

« Impatient de voir
ce que ses soldats ont fait »

Impatients, les membres de l'ANB le sont. Bien que le film soit sorti nationalement depuis le 12 août aucun d'entre eux ne l'a vu. «  Aucun gros diffuseur n'a porté le film dans le département » s'impatiente Michel Lamesch. Et comme Les Stars à Boulogne, l'équivalent de l'Alhambra, n'a pas jugé bon de le passer plus tôt les voilà à Calais aujourd'hui. « Je ne veux pas créer de polémique déclare Michel Lamesch, mais c'est dommage en effet. Par contre je regrette vraiment de ne pas avoir contacté l'Alhambra plus tôt. On aurait pu organiser une soirée thématique et même inviter l'équipe du film. J'espère que le public viendra et si on peut ouvrir un débat c'est encore mieux. En tout cas je suis impatient de voir ce que mes "soldats" ont fait. » Car Michel Lamesch, ou le général Friant durant les reconstitutions, n'a pas participé au tournage. En tout cas il sera là ce soir, avec ses hommes et en uniforme.

 

et puis ma galerie de portraits - certains ont vraiment la tête de l'emploi!
je vous laisse deviner lequel a été mon préféré!

il n'y a qu'à l'ALHAMBRA que l'on voit ça!

Rédigé par Wilmo

Publié dans #cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mary 02/09/2009 21:58

excellent, tu t'y attendais?

Wilmo 02/09/2009 22:03


j'avais vu le mot sur le blog des amis de l'alhambra mais je ne m'attendais pas à ces uniformes si réalistes!