pendant la psychose, la vie continue à l'alhambra

Publié le 20 Juin 2009

oui à l'alhambra la vie continue, malgré l'espèce de couvre-feu, blocus, fin du monde... qui est en train de d'abattre sur la ville

on nous promet l'état de siège, la guerre civile, que sais-je encore!

Frederic Mey chantait, dans les années 70 (paroles ressorties de ma mémoire qui vaut ce qu'elle vaut!)

"rentrez le linge braves gens
fermez vos portes à clef
voilà les musiciens
tout ce qui ne sera pas sous l'oeil vigilant d'un gardien
sera volé, démoli ou brûlé
voilà les musiciens
patrons fermez vos bistrots et vérifiez les verrous
barricadez vous
voilà les musiciens
ça bouffe, ça se saoûle et c'est toujours fâché
ça braille jusqu'au petit matin
il y a alerte aux musiciens
qui sait chanter sait aussi mettre le feu
bourgeois, enterrez vos épargnes et sauve qui peut
voilà les musiciens
pitié, gardez-moi des musiciens, ou laissez-moi vivre avec eux!"

vous remplacez "musiciens" par "no-border" et vous avez une vague idée de la psychose que certains s'amusent à répandre - et que d'autres s'empressent de croire!

en tout cas, au ciné, pendant la psychose, la vie continue (tiens, c'est un bon slogan ça, "pendant la psychose la vie continue")



le film c'est NO POPCORN ON THE FLOOR...
venez nombreux!



Rédigé par Wilmo

Publié dans #cinéma

Commenter cet article

Mary 06/07/2009 14:49

et alors finalement ça c'est passé comment avec le no border?

Wilmo 06/07/2009 15:19


zen, archi zen...
ils ont défilé dans la joie et la bonne humeur
et les crs sont partis vers de nouvelles aventures...


Mary 20/06/2009 23:06

j'ai pas tout suivi: quelle psychose?

Wilmo 21/06/2009 07:34


les no-borders viennent s'ionstaller pour une semaine, et les élus sont morts de peur!
regarde ici http://www.nordlittoral.fr/actualite/la_une/article_1063515.shtml