marrons chauds

Publié le 17 Décembre 2008

Il s'est passé plein de choses depuis dimanche - et je n'ai même pas eu le temps et le courage d'écrire...

lundi, j'étais hs: mal de crâne et envie de dormir - je ne sais pas s'il y avait un truc dans l'air, je suis très sensible à la pollution atmosphérique, ça ne serait pas surprenant qu'une usine du coin ait "dégazé" volontairement ou pas...

mardi, toujours mal de crâne mais ça allait un peu mieux, alors je suis allée au ciné voir Louise Michel


et si vous voulez voir un film plein de surprises, ne le ratez pas!
non je ne vous raconterai pas la fin, ce serait trop dommage que vous n'ayiez pas ce plaisir...
et quand je dis surprise, je vous garantis qu'elle est de taille!

et puis c'était déjà mercredi, toujours avec mon mal de crâne auquel je commence à m'habituer...
mercredi, ciel du jour et ô surprise, quel temps fait-il sur la Côte d'Opale?

levons les yeux mes amis...
que voyons-nous?


hé oui, du bleu, rien que du bleu...

je me demande pouquoi les lampadaires ont un air penché comme ça?

admirez la décoration des arbres...

réunion d'apprentis pères noels


et mercredi aussi: marché de Noêl avec ateliers divers et variés, chocolat chaud, crêpes et... marrons chauds!

Même que j'étais juste venue voir comment tout se déroulait (on faisait partie des organisateurs) et que je me suis retrouvée embauchée au stand marrons chauds - l'animateur pressenti nous ayant, comme à son habitude, laissé tomber sans explication ni excuse aucune...

J'ai donc fait cuire des marrons toute l'après-midi, de 15h à 18h30... heureusement avec une collègue sympa! on a servi 6 kilos de marrons je crois, qu'on a fait cuire sur une petite plaque posée sur un trépied à gaz (hauteur 30 cm), toutes les 2 accroupies...

Puis je suis repartie chercher mon vélo et les clefs de chez moi, que j'avais laissé au boulot, et je suis repassée voir si tout se passait bien pour le "démontage et rangeage" et donner un coup de main si nécessaire (mais non, l'équipe était super efficace et ils avaient fini).
Je suis restée pour le pot de remerciement aux bénévoles (hips des bulles, j'adore) et puis un peu de blabla avec le monsieur qui était venu avec ses 2 boulonnaises et son attelage (et sa femme - sigh)...

Bref, un début de semaine assez plein je trouve.

Là je sens la fumée des marrons, j'aime bien, ça me rappelle les veillées au coin du feu qu'on faisait quand on allait en rando et qu'on dormait à la belle étoile...


Rédigé par Wilmo

Publié dans #petit coin de ciel

Commenter cet article

Mary 17/12/2008 21:53

Ah contente de voir que tu vas bien