Mon p'tit pull gris

Publié le 7 Février 2016

Quand j'étais jeune, au siècle dernier, je tricotais mes pulls.

D'abord parce qu'on ne trouvait pas vraiment de prêt-à-porter à tous les coins de rue, du moins pas le genre de vêtements que j'avais envie de porter tous les jours.

Et aussi parce que ça revenait nettement moins cher que d'acheter un pull tout fait. Je vous parle d'un temps que les moins de 30 ans ont peine à imaginer!

Les magasins de laine fleurissaient en ville, il y avait des merceries dans tous les quartiers et la plupart des gens portaient des vêtements faits maison ou achetés sur les marchés.

Et puis... le madinchina des vêtements finis a débarqué! Se tricoter son pull ou se coudre son manteau devenait un luxe, madinchina ne proposait certainement pas les matières premières qui étaient désormais vendues plus cher que le vêtement terminé; d'où la disparition progressive des merceries...

Mais là, ça commence à changer et on retrouve de la laine à des prix abordables (toujours madinchina, les filatures locales ayant disparu et les machines été expédiées là-bas).

L'envie de me faire un p'tit pull gris était là depuis longtemps... et maintenant que j'ai découvert le rayon laine de chez Zeeman et le site Ravelry, je retrouve le plaisir de tricoter!

mon pull gris pendant le tricotage
mon pull gris pendant le tricotage
mon pull gris pendant le tricotage
mon pull gris pendant le tricotage
mon pull gris pendant le tricotage

mon pull gris pendant le tricotage

et le voilà porté!
et le voilà porté!

et le voilà porté!

J'aime beaucoup les rayures sur les manches et l'encolure en i-cord intégrée. J'ai fait un échantillon, un patron avec les mesures désirées et calculé le nombre de points, diminutions augmentations, aisance négative, aisance positive, raglan et tout ça. Avec bien sûr des coutures invisibles pour une finition impeccable.

Je suis vraiment fière de ce que j'ai réussi à faire!

Rédigé par Wilmo

Publié dans #mes doigts de fée en or

Commenter cet article